Anais lecocq diététicienne diététique phytothérapie micronutrition médecine fonctionnelle

Pilule et prise de poids

Aujourd’hui, nous allons tenter de répondre à une question que vous vous êtes déjà surement posée ou que vous avez peut-être posé à votre gynécologue : existe-t-il un lien entre la pilule et la prise de poids?

En tant que diététicienne, il arrive souvent que les femmes que je reçois me demander s’il existe un lien entre la pilule et la prise de poids ou encore entre la pilule et la difficulté à perdre du poids…

Généralement, les réponses qu’elles ont reçus jusqu’ ici sont assez variables : « ah oui 5 à 10 kg, il n’y a rien à faire! »ou encore « ahh ça non, impossible la pilule ne fait pas grossir ! et enfin « Mangez moins et bouger plus et ça ira ». Bref, vous vous en doutez, ces réponses me rendent complètement folles !

Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous partager ce que Guénaëlle Abéguilé (consultante et formatrice en santé fonctionnelle et hormonologie) a partagé dans son livre « Troubles hormonaux, reprenez le pouvoir » :

  • La pilule combinée altère l’absorption de l’iode par la thyroïde (csq : altération de la synthèse de T4)
  • La pilule entraine des déficits en micronutriments indispensables à la conversion des hormones thyroïdiennes (Se, Zn) en T3 actives.
  • La pilule augmente le taux de cadmium ce qui perturbe la conversion de T4 en T3 active et augmente la conversion en T3 inactive 
  • La pilule augmente la synthèse des transporteurs des hormones thyroïdiennes et donc diminue la fraction libre (hors seule la fraction libre des hormones thyroïdiennes est active.
  • La pilule augmente le risque de maladies auto-immune de la thyroïde 
Vous l’aurez compris, la prise de poids sous pilule est tout à fait explicable mais en aucun cas normale. En effet, il s’agit plutôt d’un dommage collatéral! 
 
Au-delà de la prise de poids, vous pouvez donc également faire face à d’autres symptômes d’hypothyroïdie : fatigue, frilosité, perte de cheveux, peau sèche, constipation, ….
 
En outre, vu les conséquences de la pilule sur la thyroïde, on pourrait conseiller d’arrêter la pilule environs 6 mois avant la conception afin de prendre le temps de faire un bilan complet.
 
On pourra de cette manière optimiser votre cycle, chouchouter votre thyroïde et corriger vos carences afin que vous puissiez être au top de votre forme avant la conception.
 
Prenez soin de vous, de votre corps et… de votre thyroïde🦋❤️
 

Anais🌺, votre diététicienne

Cabinets de diététique et de nutrition sur:

Mons, Givry, Binche, Andenne (Namur), Sambrevilles, Dottignies (Tournai)