Anais lecocq diététicienne diététique phytothérapie micronutrition médecine fonctionnelle

La pilule, seule solution ?

« Depuis que je suis sous pilule, mes cycles sont super réguliers alors qu’avant ce n’était pas du tout le cas… »

 

« Depuis que je suis sous pilule, mes règles ne sont plus du tout hémorragique et je n’ai plus mal. On a vraiment trouvé la pilule qu’il me fallait ! »

 

« J’avais beaucoup trop de saignements entre mes cycles et mes règles étaient super hémorragique ! Depuis qu’on m’a conseillé de prendre la pilule en continu, je n’ai plus aucun problème… »

 
Je ne peux plus entendre ce genre de choses… Car c’est faux !
Lors de mes consultations, je remarque souvent que mes patientes sont mal informées concernant les effets de la pilule sur leur corps.. Et c’est dommages car cela nous empêche de prendre des décisions éclairées et en toute connaissance de cause.
 
Je vous avoue que, souvent, lorsque j’entend ce genre de chose, j’ai envie de bondir sur ma chaise !

J’ai donc décidé de vous expliquer un peu la réalité de la situation :

La pilule ne régularise pas les cycles

Lors de la prise de pilule, nous n’avons plus de cycle. En effet, il n’y a plus d’ovulation (ou elle est extrêmement faible). Nous n’avons donc pas de règles à proprement parler mais plutôt des « saignements de privation »
 
Contrairement à ce que vous avez déjà pu entendre, la pilule n’a en rien régularisé vos cycle. Elle a juste masqué et fait taire les symptômes.
 
Malheureusement, à l’arrêt de la pilule, les problèmes seront les même qu’avant sa prise.. Et peut être même pire!

La pilule solutionne les règles douloureuses

La pilule fait « taire » notre cycle naturel et donc les problèmes éventuellement liés à celui-ci. Elle ne solutionne en aucun cas les causes profondes de nos douleurs : inflammation, déséquilibre oestro-progestatif, endométriose, SOPK.
 
Alors oui, vous avez temporairement moins mal, mais derrière la situation peut se dégrader et la pilule, en brouillant le message, empêche votre corps de vous « parler ».

La pilule fait disparaitre l’acné

Même si la pilule peut diminuer l’acné, elle n’en solutionne absolument pas les causes telles que l’hyperinsulinisme, l’hyperandrogénie (excès d’hormone « mâles ») …
 
En masquant ce que le corps essaie de nous dire, les conséquences peuvent être nombreuses : surpoids, diabète de type 2, Syndromes des Ovaires PolyKistique,…
pilule et prise de poids

La pilule impacte notre statut micro-nutritionnel

En effet, la pilule diminue le magnésium, les vitamines B6/B9/B12, le zinc, la vitamine E, le sélénium, le glutathion,… Ce qui exerce une influence dramatique sur notre stress, notre capacité de détoxification et notre stress oxydant

La pilule n’est pas sans danger

Beaucoup de femmes ont tendance à penser que la pilule est sans danger.
 
Pourtant, il s’agit bien d’un perturbateur endocrinien à large spectre. Elle est également reconnue comme étant un cancérigène de 1ère catégorie (cancers foie, vésicule biliaire, l’utérus, sein…)
Diététicienne namur binche andenne givry mons , professionnel nutrition thérapeute nutritionniste perte de poids

La pilule diminue le fonctionnement de votre thyroide, ralentis votre métabolisme et favorise donc... La prise de poids !

Un post sera réalisé bientôt à ce sujet !

Vous l’aurez compris, sa prise ne doit pas être réalisée à la légère et doit être faite en toute connaissance de cause.
 
Le but de cet article n’est pas de vous pousser à stopper votre pilule demain matin. Le but est de vous sensibiliser aux conséquences de la prise de ce moyen de contraception.
 
Trop de femmes pensent encore que la pilule à solutionné des problèmes auxquels elles faisaient face depuis longtemps. Pourtant, il n’en est rien!
 
En masquant le problème, la pilule fait taire les symptômes. Hors, un symptôme qui ne s’exprime pas est un symptôme que l’on écoute pas et qui n’est donc pas pris en charge à la racine. Il est donc plus que probable qu’il entraine d’autre dysfonction.
 
Une prise en charge des problèmes hormonaux à la racine devrait être envisagée si nous souhaitons véritablement améliorer les choses.
 
La prise de la pilule n’est pas le seul moyen de contraception qui existe, ne l’oublions pas.
 

Chez Renai’Sens, nous avons à cœur d’éveiller les consciences et d’amener nos patients à être pleinement acteur de leur santé. Et pour savoir prendre des décisions éclairées, il est indispensable d’être informé. C’était le but principal de cet article.

Actuellement, 2 femmes que j’admire beaucoup font un travail exceptionnel à ce sujet:
 
  • Guénaëlle Abéguilé – Micronutrition – Consultante et Formatrice qui avec son livre : « Trouble hormonaux : reprenez le pouvoir » fait son maximum pour éveiller les consciences et permettre aux femmes de se reconnecter à leur corps.
 
  • Marion Vallet qui a également écrit un super livre :  » cycle féminin au naturel » et qui organise des formations sur les techniques d’observation du cycle (c’est d’ailleurs la prochaine à laquelle je m’inscris, tant le sujet me semble essentiel pour vous comme pour moi)
 
Ensemble elle partage un compte sur Instagram appelé « Wonder Ovulation« .. Une véritable pépite!
 

Avez vous eu déjà la sensation qu'on utilisait la pilule pour masquer un symptôme et non pour résoudre la cause du problème?

Avoir vos témoignages et vos avis sur le sujet est essentiel pour faire avancer les choses !
 
Prenez soin de vous,
Anaïs Lecocq, Diététicienne

Les cabinets