Anais lecocq diététicienne diététique phytothérapie micronutrition médecine fonctionnelle

5 idées reçues qui te freine
dans ta perte de poids

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des 5 choses qui me font souvent bondir sur ma chaise!En effet, j’ai beau consulter depuis bientôt 10 ans  il y a beaucoup d’idées reçues qui hantent encore les murs de mes cabinets:

Supprimer les féculents

Celui là c’est mon préféré! En effet, même si certains de mes patients poussent un peu le bouchon au niveau des féculents, beaucoup n’en mangent pas assez! Mais ce n’est pas encore ça qui m’ennuie le plus.. En effet, vous êtes nombreux à retirer les féculents mais à grignoter sur votre journée des bonbons, des biscuits, du chocolat. Vous ne trouvez pas que ça manque un peu de sens ?

Les oeufs et le cholestérol

Celui-là aussi me mène la vie dure! En effet, on nous a tellement matraqué le ciboulot avec cette idée qu’on en oublie les réelles sources de cholestérol de notre alimentation ! Viandes grasses (viande hachée, côté de porcs,…), friterie 1 fois/sem, grignotages, problèmes hormonaux,…Voilà, les véritables origines de nos problèmes de cholestérol ! Alors, stop aux idées reçues ! Mettons notre cible au bon endroit et arrêtons de faire les autruches …

Pas besoin d’une diététicienne

Créer un déficit calorique est la seule manière de perdre du poids.
Pourtant, la création d’un déficit calorique adapté qui ne mettent pas l’ensemble du métabolisme dans le rouge n’est pas si « simple » qu’il n’y paraît. En effet, bon nombre de pathologies (hypothyroïdie, SOPK, résistance à l’insuline, …) peuvent ralentir la perte de poids. C’est pourquoi, il ne suffit pas toujours de manger moins pour perdre du poids. C’est beaucoup plus « subtil » que ça !

Mon ancien régime a « très bien fonctionné »

Oui..et non ! En effet, si ce régime avait si bien fonctionné que ce qu’on aime penser, nous aurions maintenu notre poids. On ne se retrouverai donc pas à discuter ensemble en consultation de la situation. Ce raccourci peut vous sembler un peu excessif. Néanmoins, si on repart dans une démarche de perte de poids alors qu’on en a réalisé une il y a quelques années, c’est que la cause profondes de nos difficultés avait été mal évaluée (compensation, TCA, stress,..). Il se peut également que le plan alimentaire n’aie pas été adapté pour une application à long terme!

Pour perdre du poids, que du cardio, surtout pas de muscu!

Même si le cardio peut être une source supplémentaire de déficit calorique, il ne doit pas forcément être privilégié en cas de perte de poids. Par contre, le renforcement musculaire va augmenter votre métabolisme de base et donc votre besoin énergétique. Cela vous aidera donc à maintenir (voir perdre) votre poids plus facilement . Et enfin, le renforcement musculaire permet de travailler sur des zones spécifiques du corps. Le cardio ne possède pas cet avantage.

Vous l’aurez compris,  l’abondance d’idées reçues dans le domaine de la perte de poids peut nous empêcher d’atteindre nos objectifs! Dans ce post, je n’ai pas mentionné l’importance de la gestion des émotions et de l’influence de notre cercle familial et amical dans la gestion de notre alimentation. Pourtant, il arrive fréquemment que la manière dont gérons cette partie de notre vie soit le reflet de traumatismes passés, du stress,… Si vous avez l’impression que c’est votre cas, n’hésitez pas à vous faire accompagner à ce niveau avant ou pendant votre rééquilibrage (psychothérapeute, EFT, constellations familiales,…). Ce n’est pas tous les jours facile mais c’est toujours pour un mieux, ne l’oubliez pas. Si vous avez l’envie de rééquilibrer votre alimentation, de bannir les régimes et de vous attaquer à la véritable source du problème, c’est avec plaisir que je ferai mon maximum pour vous aider !  A très bientôt,

Anais Lecocq, diététicienne (Givry; Binche, Mons)


Prendre Rendez-vous !